Chez Ptit Gars

Accueil > Informatique > Linux > Un terminal tout en couleur

Un terminal tout en couleur

jeudi 9 mai 2013, par Pti Gars

Construction de la séquence d’échappement

  1. La séquence commence par le caractère ESC, dont la valeur octale est 33 : \033
  2. Ensuite vient un crochet ouvrant : [
  3. Ensuite viennent les attributs souhaités (voir ci-dessous), séparés le cas échéant par des point-virgules : attr1 ;attr2 ;attr3 ;...
  4. Enfin, pour les couleurs et le formattage, la séquence se termine par la lettre minuscule : m

La séquence est donc de la forme « \033[attr1 ;attr2m ». Les attributs concernent aussi la couleur (de fond et du texte) que le formatage.

Liste des attributs

AttributDescription
0 Annule tous les attributs, sauf ceux des couleurs d’avant et d’arrière plan
1 Gras (ou plus clair)
2 Plus clair (ou normal)
4 Souligné
5 Clignotant (dépend du type de terminal)
7 Inversé (avant <=> arrière plan)
8 Caché (n’affiche pas les caractères : pour mots de passe par ex.)
Texte Fond Couleurs
30 40 noir – gris foncé
31 41 rouge
32 42 vert
33 43 brun – jaune
34 44 bleu
35 45 magenta (violet)
36 46 cyan (bleu clair)
37 47 gris clair – blanc (avant plan : il faut peut-être utiliser « 0 » à la place ou en plus)

Exemples

echo -e "\033[31mTexte en rouge" Texte en rouge
echo -e "\033[1 ;4 ;31mTexte en rouge et gras souligné" Texte en rouge et gras souligné
echo -e "\033[7 ;31mCouleurs de fond et de texte inversées" Couleurs de fond et de texte inversées
echo -e "\033[1 ;46 ;32mTexte vert gras sur fond bleu clair" Texte vert gras sur fond bleu clair